À propos du CDIDD

La mission du Centre de droit international du développement durable (CDIDD) est de promouvoir l'éducation juridique concernant la durabilité des sociétés et la protection des écosystèmes en favorisant la compréhension, le développement et la mise en œuvre du droit international du développement durable.

Le CDIDD est dirigé par un conseil d’administration composé de membres distingués, dont le président est Mr Ashfaq Khalfan. Le centre est également géré par un directeur, Prof Marie-Claire Cordonier Segger, et est guidé par une équipe de conseillers et experts internationaux réputés. Le CDIDD concentre son activité de recherche dans sept secteurs relatifs au développement durable. Chaque secteur est dirigé par un conseiller principal attaché au CDIDD qui est basé soit dans une faculté soit dans une organisation internationale d’un pays en voie de développement ou d’un pays développé. Ces secteurs sont notamment:

Deux conseillers principaux sont également responsables de la recherche sur les problématiques transversales du droit du développement durable relatives au secteur « Gouvernance, institutions et responsabilité ».

Parmi ses membres, le CDIDD compte des juristes et académiques distingués et originaires des quatre coins du monde, témoignant ainsi d’une diversité de traditions légales. A travers une procédure annuelle de sélection compétitive, le CDIDD nomme des chargés de recherche associés, des chargés de recherche juridique et des chargés de recherche principaux. Ceux-ci sont alors détenteurs des obligations de recherche et privilèges associés au statut de chargé de recherche au CDIDD.

Dans le cadre de ses activités de recherche et d’approfondissement des connaissances juridiques, le CDIDD publie des livres, des articles, des travaux et des résumés juridiques en anglais, espagnol et français. Afin de faire progresser son agenda de recherche juridique, le CDIDD organise également toutes sortes d’activités : ateliers académiques, sessions de discussion, panels de discussion composés d’experts juridiques organisés en parallèle aux négociations internationales, cours de droit et séries de séminaires et de conférences. Le CDIDD met aussi à disposition des gouvernements de pays en voie de développement et d’organisations internationales des professeurs et conférenciers spécialisés dans le droit du développement durable ainsi que du matériel de renforcement des capacités touchant au développement durable en droit national et international. En outre, le CDIDD collabore avec les pays intéressés au développement de lois nationales qui mettront en œuvre les traités internationaux qui relèvent du développement durable.

Relations du CDIDD avec ses partenaires clé

Le CDIDD travaille en collaboration étroite avec la Faculté de droit de l’Université McGill, en invitant les étudiants et membres de la faculté intéressés par le développement durable à se joindre à la vie académique et à la recherche juridique du centre. Le CDIDD coopère également avec un réseau de facultés de droit issues de pays en voie de développement. En outre, il œuvre à renforcer les liens existants avec la Faculté de droit de l’Université de Cambridge par l’intermédiaire du Centre Lauterpacht pour le droit international (LCIL) ainsi qu’avec l’Université de Montréal par l’intermédiaire du Centre d’études et de recherches internationales (CERIUM). Le CDIDD bénéficie de l’assistance par les secrétariats de trois traités multilatéraux basés à Montréal, de la vice-présidence juridique de la Banque mondiale, du Programme des Nations Unies pour l’environnement et du Programme des Nations Unies pour le développement. Le CDIDD maintient également un protocole d’entente avec l’Institut international du développement durable (IIDD) et l’Organisation internationale de droit du développement (OIDD). En outre, d’éminents membres du CDIDD servent d’experts délégués au Comité de droit international sur le développement durable de l’Association de droit international.

En collaboration avec l’Association de droit international et l’OIDD, et sous les auspices de la Commission du développement durable des Nations Unies (CDD-ONU), le CDIDD préside l’initiative ‘le Droit international pour le développement durable’ qui fut lancée lors du Sommet mondial sur le développement durable à Johannesburg en 2002. Cette initiative a pour but d’approfondir les savoirs et analyse ainsi que de renforcer les capacités ayant trait au droit international du développement durable.

Où se trouve le CDIDD?

Le CDIDD se situe à l’adresse suivante : 3644 rue Peel, Montréal, Québec, H3A1W9, Canada. Ses bureaux lui sont prêtés par la Faculté de droit de l’Université McGill en raison de l’implication des étudiants, diplômés et membres de la faculté à ses activités. Le CDIDD a aussi des bureaux affiliés au sein de l’Université d’Oxford, de l’Université du Costa Rica et de l’Université du Chili.

© 2017 Centre de Droit International du Développement Durable